BURNING WALLS

jacko

Mesdames et mesdames Jack Lynch fait fumer son playboy de chez Gato Heroi lors du dernier Noosa festival dans cette edit bien cool de Rhythm par Harry Triglone.

ps: le mec qui manque de se faire découper par Jacko à 48s n’est autre que ce diable de Robin Falxa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s