wayne

WAYNE LYNCH ‘SITTING FORWARD’

Malgré les années, un infarctus, les évolutions techniques et l’usure corporelle naturel Wayne Lynch est toujours autant incroyablement stylé qu’à l’époque ou il a imposé au monde les bases du shortboard dans le film Evolution de Paul Witzig en 1969 du haut de ses 16 ans.
Une phrase longue qui résume grossièrement l’homme,la preuve:

One thought on “WAYNE LYNCH ‘SITTING FORWARD’

  1. Lisa

    Nearly all of whatever you state hanpeps to be astonishingly appropriate and it makes me ponder the reason why I had not looked at this with this light previously. Your piece really did switch the light on for me personally as far as this issue goes. However at this time there is one position I am not necessarily too comfortable with and whilst I make an effort to reconcile that with the actual core idea of the point, let me see exactly what the rest of the readers have to point out.Very well done.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s