Duct Tape Invitational

Review/Joel Tudor Duct Tape Invitational Biarritz


Tyler Warren cheater five full speed par David Duhau


Public Ennemy par David Duhau

Si vous n’étiez pas au courant, en parallèle du « vache à lait pro » d’Hossegor se déroulait à Biarritz le Joel Tudor Duct Tape invitational ce week end, une des rares alternative aux compétitions austères et dépassés de longboard tri fins ASP.
Des règles particulièrement clair, surfer un 9 pieds (ou plus) , single fin sans leash et partager des vagues avec ses acolytes.

Du beau monde avaient fais le déplacement pour l’occasion car on à pu apercevoir ce dimanche à la côte des basques:
Tyler Warren ( lunettes triples foyers), Ellis Ericson ( avec un twin fins assez fou), Jared Mell (avec une bouteille de vin), Robin kegel (divinité grecque) , Harrison Roach.. Et l’homme caoutchouc le plus blond de sa génération Alex Knost..

Des conditions qui se sont bien « cleané » avec la marée montante pour offrir dimanche après midi une finale dans un petit mètre 50 cassant devant les rochers de la côte assez propre, de quoi assurer le spectacle au publique venu nombreux et pimenter un peu le ride leash less.
Les 4 finalistes étaient Tyler Warren, Harrison Roach, Alex Knost et l’anglais James Parry, c’est Harrison qui s’impose et qui pourra donc se remettre de sa board cassé dans les rochers avec un prize money de 4000 dollars… (c’est ce que gagne un shortboardeur en 8e de final d’un WQS en Laponie mais c’est déjà une belle somme).

A noter que les locaux Clovis Donizetti et Robin Falxa étaient aussi de la partie, ils ne passeront malheureusement pas leur heat respectifs.

Voici une petite edit verdatre de quelques vagues de la final filmé à l’arrache sans trepieds pour vous donner une idée avant la sortie des podcasts officiels, Retro Moderne Love vous remercie: